L’Afrique : eldorado du mobile ?

La question de l’Afrique est de plus en plus souvent évoquée lorsque nous parlons de mobilité. En effet, le continent s’ouvre à la téléphonie mobile. Mais le journalisme mobile est-il possible pour les médias africains ?

Une récente étude du cabinet Deloitte, datant du lundi 16 février 2015, met en avant le fait que l’Afrique compterait, d’ici 2017, près de 350 millions de smartphones connectés. « Le marché est stimulé par une forte croissance des économies africaines et catalysé par l’arrivée des smartphones low cost qui démocratisent l’accès au numérique », explique le cabinet dans un communiqué envoyé à l’AFP. Pourtant, Denis Verloes, de TV5 Monde souligne le fait que « l’Afrique n’est pas en avance, comme certains peuvent le croire. Mais ils ne passeront pas par l’écran d’ordinateur que nous connaissons. Ils n’ont pas de réseau suffisant pour cela, ils vont donc directement faire le saut entre la télé et des supports de type mobile, qui, pour 100 euros et un peu de prépayé en Afrique permettent d’accéder à la télé via le mobile, découpé en tronçons, en petits sujets ou petites vidéos… Ils ne passeront pas par le web sédentaire, ils vont directement sur le web mobile », explique-t-il lors de notre rencontre. Et à TV5 Monde, on a remarqué ça depuis 2010, où les audiences mobiles en Afrique étaient déjà importantes, là où certains médias en France se demandait encore s’il fallait ou non faire du mobile…

Ushahidi

La question du journalisme mobile en Afrique est un point important à souligner ici. Le fait que les Africains aient accès de cette manière aux téléphones mobiles leur permet-il d’être plus avancés en terme de productions réalisées en mobilité ? Une start up Kenyane a développé une petite plate forme appelée « USHAHIDI », qui signifie « témoignage » en swahili et qui facilite justement une sorte de journalisme mobile puisque tout le monde a la possibilité d’émettre des informations utiles lors de crises sous forme de message texte, grâce au mobile ou aux emails. On ne peut pas réellement parler ici de « journalisme mobile », mais c’est une forme d’expression qui s’en approche.

ushahidi

 

Afrique, eldorado du paiement via mobile

Mais la principale conséquence de ce boom programmé des smartphones pour 2017 n’est autre que le développement du paiement par mobile. En effet, l’Afrique est déjà pionnière dans ce domaine avec 52% des transactions mondiales effectuées depuis un mobile. Et c’est le Kenya qui remporte la palme du pays où l’on effectue le plus de paiements via ce support. « En moyenne, il existe sur le continent cinq fois plus de détenteurs de mobiles que de propriétaires de comptes bancaires. Et dans neuf pays – Cameroun, RDC, Gabon, Kenya, Madagascar, Tanzanie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe – le nombre de comptes mobiles dépasse celui des comptes bancaires traditionnels », explique Karim Koundi, directeur associé de Deloitte, responsable du secteur des technologies de communication pour l’Afrique francophone. L’Afrique deviendra-t-il alors le nouvel eldorado du mobile ?

Posted by Sophie Wiessler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *